ROSALIE ET LE RER

VÉRONIQUE SAUGER, TEXTE

GALA DITTMAR, ILLUSTRATIONS

 

Roulements de tambour, voici Rosalie ! Rosalie qui se réveille, s’étire, bâille, s’ennuie !

Quand soudain, passe devant elle un drôle de train !

C’est le RER, et il en fait du bruit ! Rosalie, curieuse et encore un peu endormie, se lève et se promène dans une jolie galerie de curieux personnages.

Sur chaque page, sont semés des mots qui commencent par la lettre R. C’est l’occasion de partir à leur recherche, hop ! Un petit morceau d’abécédaire poétique pour entendre la musique des mots au fil de drôles de saisons. À raconter aux petits ou à lire tout seul dès l’âge de 6 ans.

 

Rosalie et le RER

40 pages illustrées / ISBN 978-2-919521-39-5 - 13,90€ + 2,10€ frais d'envoi, livre-adhésion (édition limitée) Chèque à l'ordre de 'gens du monde'  et envoi à : GENS DU MONDE 4A rue des Cerises 67201 ECKBOLSHEIM Extrait de l'enregistrement radiophonique avec la B.O. composée en direct par Stéphane Bissières (podcasts/diffusions sur le web) - Livre audio à suivre (souscription).

Livre disponible à partir du 29 août en édition limitée (pour une dédicace personnalisée sur photo-graphisme, s’adresser aux auteures via contact)

Véronique SAUGER

Gala DITTMAR

jeunesse

13,90€ compris dans l'adhésion

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


Comics sweet 1
Comics sweet 1

« Transgresser les règles, tel est notre chemin. Faire vivre un anti héros venu d’une nouvelle originale et créer son univers par du photo graphisme proche de celui des comics : du jamais vu. Plonger dans un univers symbolique reflétant un silence minéral. Poétiser la violence, la frustration, la folie. Rendre encore plus fragile l’état d’errance à la lisière du supportable avec un parti-pris créatif visuel annoncé par des accroches lyriques nous guidant de l’ombre à la lumière. » Voici, donc, Mia...

 

 

Résumé :

Un homme solitaire et désabusé trouve, un matin, une jeune femme allongée devant sa porte. Son monde s’éclaire alors que celui de la jeune femme se fragilise, se fissure. Tant que tout va exploser...

 

Les auteurs :

- Véronique Sauger, écrivain, lectrice à voix haute, musicienne, productrice des Contes du jour et de la nuit (émission web), passionnée de comics

- David Azulay, photographe, peintre, graphiste, créateur visuel pour l’émission Contes du jour et de la nuit (émission web), passionné de comics

 

Comics sweet (1)

42 pages illustrées / ISBN 978-2-919521-20-3 - 20€ livre spécial adhésion

(Édition limitée)

Création radiophonique exceptionnelle de Mia et le silence des étoiles avec la B.O. composée en direct par Serge de Laubier et Michel Edelin (podcasts/diffusions sur le web) - Livre audio à suivre (souscription).

Livre disponible depuis le 30 novembre 2013 en édition limitée (pour une dédicace personnalisée sur photo-graphisme, s’adresser aux auteurs via contact)

Véronique SAUGER

David AZULAY

BD/Comics editozap

20€ compris dans l'adhésion


RÊVE ERRANCE

DAVID AZULAY

 

Ce recueil a reçu le 'Grand prix des écrivains 2017' décerné par le Salon du livre de la Krutenau à Strasbourg

 

Un homme, une femme, un mot, une image. Ils bougent, rêves errants, ils filent, dansent, improbables ou inespérés, étoiles à la dérive. Les relations entre les êtres, la dualité, la réalité sociale, les apparences, les faits politiques, sont évoqués en filigrane dans ce recueil de poésies courtes et étranglées. On n’en ressort pas indemne mais l’éternité en n&b de David Azulay caresse les rétines. En effet, des créations graphiques ponctuent çà et là nos étonnements de questions, cendres de rêves, errances...

Il faut juste accepter de se laisser porter par l’inconnu, par l’ironique, l’incertain, cette écriture à la fois ludique, naïve et acide. À lire, pour commencer une deuxième vie.

VÉRONIQUE SAUGER

186 pages illustrées / ISBN 978-2-919521-36-4

 

15€ compris dans l'adhésion

David Azulay poésie


Chorégraphie de cendres de Françoise Ruban
Chorégraphie de cendres de Françoise Ruban

CHORÉGRAPHIE DE CENDRES

FRANÇOISE RUBAN

 

Dans cette Chorégraphie de cendres lactescentes, le regard de la poétesse Françoise RUBAN nous dirige à nouveau vers ses silhouettes intimes, fantomatiques, là où l’amour éclate et n’a plus de secret.

Elle supplie presque qu’on la laisse errer, solitaire, sur des poussières symbolisées par la légèreté du merle, ou les arabesques folles des hirondelles, pour que puissent apparaitre des empreintes sur le catafalque de ses prières. Cette fois encore, c’est la Nature et ses vers lyriques qui, dans une étrange ronde de silhouettes, se déclinent à la manière d’une fantasmagorie dans laquelle l’auteure cherche toutes les dimensions spirituelles et matérielles où amour et bonheur arrivent forcément à faire face à quelque chose de plus fort que la mort, la mort dont on redécouvre sans cesse la cruauté quand elle nous arrache un être cher.

Aussi nous faut-il apprendre à danser avec l’enfance, le désespoir, les larmes ou encore la colère que nous dessinent les vers de Françoise RUBAN, puis quand on a bien dansé, se laisser pénétrer par une immense tendresse poétique à la tiédeur des cendres de souvenirs enfouis, là où germent les rêves et où renait le Phénix qui, tel un vif-argent jusqu’alors dispersé, se rassemble, vibre et étincelle. Ce n’est qu’après notre lecture qu’il pourra se reposer dans le cocon de papier de ce nouveau recueil.

Une Chorégraphie de cendres élégante, à lire et à relire à l’infini.

 

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Françoise Ruban poésie


UN SI BEAU VOYAGE - 9E CONCOURS

46 LAURÉATS

 

LE GRAND PRIX EST DÉCERNÉ À DOMINIQUE LESENNE

 

LES AUTEURS LAURÉATS :

François Marie Vigneron, Serge Soumelong Epoh, Marie Semin, Alexandre Laborie, Luc Charreyre, Éléonore Mathis, Khadija Azzaoui-Ihda, Anne-Marie Richou, Jérôme Jadot, Marie Julie, Jean-François Joubert, Alain Tarate, Didier Tortorici, Anna Marcolini, Pierre Jooris, Agnès Raveloson, William Vinzia, Marie-Laure Darrouzet, Mohamed Messaoudi, Jeanne Morisseau, Marie-Laurence Faure, Sophie Piquet, Collectif jeunes d’Ivry-sur-Seine – Contes et moi, Khalid El Morabethi & Gaëtan Sortet, Collectif femmes d’Ivry-sur-Seine – Contes et moi, Patricia Andrieu, Kryan Soler, Sohaïb Averroès, Sarah Mostrel, Armand de Lesquivir, Josiane Ferry, Marie-Laure Azdoh, Naomie Laghui, Najib Bendaoud, Patrick Bertaux Miller, Daniel Gouaille Bosseret, Lazel Treher, André Fromon, Catherine Morin, Laure Pansiot, Marie José Meyer, Roland Beynel, Denise Durand, Alain Chaube

 

15€ compris dans l'adhésion

collectif


La ville qui contait dans sa tête / collectif
La ville qui contait dans sa tête / collectif

8E CONCOURS / 28 LAURÉATS

LE GRAND PRIX EST DÉCERNÉ À LUC CHARRIÈRE

 

LES AUTEURS DES CONTES & FRAGMENTS

Luc Charreyre, Patricia Andrieu, Élisabeth Regenet Capuana, Naomie Laghui, Olivier Vanderra, Mary-Laure Darrouzet, Bénédicte Claude, Marie Semin, Agnès Raveloson, Daniel Gouaille Bosseret, Elsa Le Boudec, CM1/CM2A & CM1/CM2B, école Ch. Péguy de Colombes, Nancy Théobald, Catherine Soler, Alexandre Laborie, France Jolly, Sophie Piquet, Roland Beynel, Marie-Laurence Faure, Philippe Correc, Sarah Mostrel, Jean-François Sy, Grenade Manesca, Mathieu Champs, Marie José Meyer, Khalid El Morabethi (Maroc), Jérôme Jurine.

 

Ouvrage édité avec le concours de l’association Gens du monde

 

Véronique SAUGER

 

recueil collectif

15€ compris dans l'adhésion

10€ jusqu'au 30 novembre 2015 ainsi que pour les auteurs

collectif


Le songe de Michel-Ange (Yhû) de Patricia Andrieu
Le songe de Michel-Ange (Yhû) de Patricia Andrieu

En trois récits gorgés de symbolisme, Patricia Andrieu propose une rencontre avec le génie de Michel-Ange incarné par Yhû, héros imaginaire.

Elle unit par un jeu de mythes et de clairvoyance, personnages réels et fictifs, inventant pour eux un étrange parcours vers le seul lieu où se trouve leur véritable identité, la renaissance.

Qui connaît l’œuvre poétique de Michel-Ange ?

Fortement marquée par Pétrarque et par les RIME PETROSE de Dante, mais aussi par l'entourage de Laurent de Médicis, la poésie de Michel-Ange trouve une unité dans la double passion que lui inspirent le jeune aristocrate Tommaso Cavalieri et la poétesse Vittoria Colonna.

Il écrit : « La force d'un beau visage, à quoi me pousse-t-elle ?

(Car il n'y a que cela qui me charme autant dans le monde.)

À m'élever vivant parmi les élus. »

Patricia Andrieu oppose : « Je crierai si fort l’obédience des rêves, les terres asséchées de trop de soupirs, que l’errance dans leur somptuosité m’abreuvera du désir proclamé de combattre l’irréductible, le mal, m’obstinant à croire que le beau ne peut plus être le vrai ! »

Ça y est, vous voici embarqués dans le second recueil totalement addictif d’une auteure attachante et sensible. Bonne lecture...

 Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Patricia Andrieu contes


Au coeur de la rose de Didier Hippon
Au coeur de la rose de Didier Hippon

Qu’il est bon de souligner le rythme qui sous-tend la poésie de Didier Hippon !

Ce second recueil [faisant suite à Comme un papier de feuillage publié par ene en 2013] est construit comme un long poème oscillant entre baroque et moderne, le poème d’un amour sans cesse recommencé qui tisse ses vers du grain de la mémoire, celle des îles, de la musique, et de la voix.

Mais...

Que sont-ils exactement, ce cœur, cette rose, et cet amour ?

On les sent Guadeloupe et créolité, volonté et recherche, douceur et liberté, mais on les sent aussi passion lyrique et scandée pour...

Qui ? Une femme ? Une âme ? À nous de le définir, finalement, et ce droit est précieux en poésie.

Alors errons très vite AU CŒUR DE LA ROSE avec son poète, Didier Hippon.

 

Véronique Sauger

(Préface de Maïty Freeman)

12€ compris dans l'adhésion

Didier Hippon poésie


Love is love de E. & V. Capuana
Love is love de E. & V. Capuana

Je respire où tu palpites, écrivait un Victor Hugo proche des mots d’amour de Vincenzo Capuana.

Des mots de jeunesse, d’amour et de passion pour un ange qu’il implore et réclame dans deux livres façonnés à la main, dessinés, des merveilles poétiques composées comme des notes de musique, petites flammes torrides en Italien, sa langue natale.

Qu’aurait-il fait de la vie si elle n’était près de lui, cette fleur d’avril ?

Qu’aurait-elle fait de la vie s’il n’avait posé sur ses lèvres ces baisers du cœur... Alors pour entendre toujours son pas, elle, Élisabeth Regenet, fleur de lys éternelle devenue Capuana, a traduit ses poèmes. Que seraient-ils devenus si sa vie ou la sienne ne s’étaient réunies dans cet opus commun ?

Je ne sais pas.

Je m’incline devant vous, devant votre amour, vos talents, Vincenzo, Élisabeth...

Un recueil bilingue, à lire de toute urgence.

 

Véronique SAUGER

 

20€ compris dans l'adhésion

Vincenzo Capuana

E. Regenet Capuana


À bout d'espérance de Kamal Valcin
À bout d'espérance de Kamal Valcin

 

Kamal Valcin a son itinéraire en poésie, itinéraire qui forme un triangle reliant le boulevard de la Liberté, l’avenue de la Fraternité et la rue de l’Égalité, niches initiatiques de lumière, d’espoir et de tolérance à une époque indéniablement menée par des cœurs moins attentifs. J’ai été personnellement sensible au bel engagement doublé d’humanisme de ces fragments empreints de la chaleur, des bruits, et des odeurs de la Martinique et j’insiste, écrits avec un talent saisissant par Kamal Valcin. Un vrai roman.

Merci à lui…

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Kamal Valcin poésie


Confessions de Micaël Ognibene
Confessions de Micaël Ognibene

Si (je cite) la Confession est un acte de pénitence consistant à reconnaître ses péchés, elle est considérée par le poète Micaël OGNIBENE comme un témoignage poétique permettant de dévoiler une intimité fragile en restant protégé, traitée dans ce recueil comme un secret étrangement partagé.

En cela, ces Confessions se rapprocheraint de la vertu du cœur évoquée par Rousseau : « Je sens mon cœur, et je connais les hommes. Je ne suis fait comme aucun de ceux que j’ai vus ; j’ose croire n’être fait comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au moins je suis autre. Si la nature a bien ou mal fait de briser le moule dans lequel elle m’a jeté, c’est ce dont on ne peut juger qu’après m’avoir lu. »

J.J. Rousseau (livre premier, 1712-1728)

 

À nous d’en faire un cri du cœur, un cri de notre cœur à nous, une litanie traduisant alors à visage découvert mélancolie, souffrance et peine...

 

Véronique SAUGER

 

20€ valant adhésion

Micaël Ognibene poésie


L'âme des marées de Françoise Ruban
L'âme des marées de Françoise Ruban

Lorsque Robert Desnos écrit : « 
Ce cœur qui ne battait qu’au rythme des marées, à celui des saisons, à celui des heures du jour et de la nuit », Françoise Ruban 
dessine en résonance « L’histoire des Hommes dans le flux et le reflux des marées océanes ».

Ils ont en commun le bruit de la mer à l’assaut des falaises, un engagement sans faille pour la Liberté, l’Honneur des poètes, la mise à nu et l’écoute de leurs cœurs.

 

En vers libres à la fois lyriques et pudiques, le champ lexical de Françoise Ruban nous rappelle sans cesse qu’amour et âme sont liés comme les marées aux saisons.

 

Elle récuse et accepte en même temps l’écho de la mort et la nécessité de vivre, incite aux métaphores de l’aube embellissant la réalité d’un jour nouveau, elle met en évidence l’implication de l’espoir face au paradoxe du temps. Sa démarche touche la sensibilité pour convaincre et diffuse des valeurs implicites telles que réfléchir, résister, sortir de l’ombre, laisser place à la lumière… Françoise Ruban nous offre avec ce recueil un sentiment d’universalité capable de métamorphoser l’instant avec plaisir et complicité.

 

C’est dire combien il est important et bouleversant de le lire absolument.

 

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Françoise Ruban poésie


collectif 2014
danse avec les mots (collectif)

DANSE AVEC LES MOTS

Concours 2014

 

31 AUTEURS, UN PANORAMA DE L’ÉCRITURE CONTEMPORAINE

Résonant en écho au 5e appel à écriture de fragments, poèmes et contes de l’émission web de Véronique Sauger, Les Contes du jour et de la nuit sur France Musique, ce recueil rassemble les textes inédits de trente-et-un lauréats dont les écrits dressent alors un panorama vivant de l’expression actuelle.

Cette édition pérennise la création et convie le lecteur à un voyage intérieur sonore préparant, accompagnant et prolongeant la diffusion radiophonique.

 

LES AUTEURS LAURÉATS :

Frédérique Coquillat (Grand Prix) Luc Charreyre (1er Prix) Samuel Leroy (2e Prix) Sarah Taupin (3e Prix) Elsa Amacher (4e Prix) Pierre Develay (5e Prix) Sylviane Lemercier (Coup de cœur) Marie-Christine Daffon (Mention spéciale) Anne Beaugrand, Nancy Théobald, Dominique Navet, Olivier Vanderaa, Thézame Doutreleau, Daniel Gouaille Bosseret, Élisabeth Régenet Capuana, Didier Hippon, Léonie de Prémorel, Alexandre Burnet, Marie Loffrédo, Marie-José Meyer, Sophie Piquet, Annie Lautner, Reine Bürki, Ariel Avril, Fidji Broustet, Jacques Frioux, Marie Semin, Marcello Mota, Martine Cros, Corinne Gouëdard, Annie Nigay-Mullenbach (Bonus)

 

Ouvrage édité avec le concours de l’association Gens du monde

 

Véronique SAUGER

 

recueil collectif

15€ compris dans l'adhésion

10€ jusqu'au 15 août 2014 ainsi que pour les auteurs

collectif


L'ancre de tes yeux de Nayim Smida (Tunisie)
L'ancre de tes yeux de Nayim Smida (Tunisie)

Face à l'adversité, Nayim SMIDA a choisi la poésie comme mode de communication. Il l’écrit pour tous, chante ses mots, ses rythmes, ses saisons, vers un point d'eau salutaire.

On se sent proche du poète :

Il témoigne, il réagit, il nous parle, nous éclaire, nous réveille, nous emporte, nous soutient, nous accompagne, sa poésie est mouvement, énergie, liberté, expression de découvertes, d'émotions, de partages, un travail de respiration, de rencontre et d'éternel recommencement.

« Au bout du chemin il n’y a rien

Au bout du chemin il y a tout

Je l’ai aimé comme on aime le soleil avant son départ

Tendrement doucement faiblement timidement

Je l’ai aimé comme la dernière étape du jour

L’impression que la nuit ne va pas venir

Qu’ils nous laissent tranquilles ces imbéciles au pouvoir

Donc il est toi Désert cet amour car son sourire est le tien

Son souvenir est le tien

Son avenir est le tien

Désert »

Dans le désert, la poésie est partout, elle réchauffe les cœurs. Par-delà souffrances et interrogations, il restera toujours à Nayim SMIDA cette noblesse, un amour qui, tel un navire, a osé jeter son ancre aux yeux de tous, dans l’étendue immense et cuivrée du Désert...

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Recueil de Nayim Smida (Tunisie)

poésie


Memento mori de Micaël Ognibene
Memento mori de Micaël Ognibene

Memento mori : locution latine qui signifie « souviens-toi que tu mourras », désigne un genre artistique de créations de toutes sortes mais qui partagent toutes le même but, celui de rappeler aux hommes qu'ils sont mortels et la vanité de leurs activités ou intérêts terrestres.

Memento vivere signifie « souviens-toi de vivre ».

Cette dernière devise fut même inscrite par Théophile Gautier sur son cachet personnel.

 

La première instruction, macabre, retournée en l’instruction inverse, ne motive-t-elle pas une forme d’érotisme dont Micaël OGNIBENE est le fervent admirateur par ses fidélités successives à la beauté féminine ?

 

Nul doute que cela l’inspire :

« Quel bonheur apprécierais-je si je n'ai mal ?

J'aime mon passé, j'aime mes erreurs

Je ne renierai aucun de ces bonheurs

Pour un vide dénué de leurs essences. »

Je vous laisse en juger par vous-même avec cet extrait, mais que dis-je, avec tout le recueil !

 

Véronique SAUGER

 

20€ compris dans l'adhésion

Micaël Ognibene

poésie


Chants de velours de Gaëtan Parisi
Chants de velours de Gaëtan Parisi

Gaëtan PARISI, né en Sicile et architecte de son métier navigant entre Bruxelles en Belgique et Agadir au Maroc, est désormais installé en Poésie.

Son 2e recueil, Chants de velours, répond cette fois encore « présent » à la passion qui le convoque.

Comment partager Son délire Si vous partez Sans le lire, Si vous fermez le livre ?

Tango sous le déluge de l’amour, son écriture balance comme une danse, son écriture est un voile de dentelle ininterrompu, elle recompose l’espace d’un duvet d’émotions.

Et quand arrive le printemps, tel un ange, elle lance des cris qui ne font pas de bruit, donne sa voix, étend sa poésie. Rayons de soleil, souffles d’un nouveau jour, ses vers sont ces images gaies posées sur notre destinée, aquarelles de murmures.

« J’écris pour toi Des chants de velours, Pour ton amour... »

C’est ainsi que les souvenirs de Gaëtan PARISI chantent sans déranger les oiseaux. Tendrement.

 

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Gaëtan Parisi

poésie

 


Le ciel plus grand que la mer de P. Andrieu
Le ciel plus grand que la mer de P. Andrieu

IL ÉTAIT UNE FOIS…

 

Il était une fois dans le passé, le présent, ou est-ce le futur, une écriture sachant porter des valeurs tant tolérantes et humanistes qu’à résonance écologique, une écriture imaginative et insolite, remplie de comptines, d’air, d’eau, de feu et de terre. La sève qui coule dans les contes de Patricia ANDRIEU rêve de réunifier les souvenirs avec l’à-venir, le spirituel et le sacré avec le quotidien, chaque enfant, chaque rive, chaque arbre venant simplement nous prendre par la main pour nous montrer ce que devient le monde lorsque l’on oublie de le respecter...

L’idée est-elle si étrange ?

LE CIEL PLUS GRAND QUE LA MER vous donnera envie de nature, de passion, de fraicheur, de végétation luxuriante et de mystère... Je m’arrête là. J’aime l’idée que vous ouvrez là, maintenant, à cet instant, ce livre essentiel, et que vous y plongez... Bonne lecture !

 

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Patricia Andrieu

contes


Stances de Micaël Ognibene
Stances de Micaël Ognibene

Stance, n.f. : nombre déterminé de vers qui forment un sens complet et qui sont assujettis, pour le genre de vers et pour la rime, à un certain ordre qui se répète dans toute une pièce (ainsi des stances de 4 vers, de 5 vers, de 6 vers, de 8 vers) dit le Littré.

« Je vous envoie mon amour
(...)
Puisse cet amour panser les plaies
Qu'un autre vous a faites... »

C’est en stances irrégulières que Micaël OGNIBENE a choisi d’assujettir son thème préféré, l’amour, en poèmes lyriques alliant les mots, les appuyant en périphrases et mélangeant vers, proses et conversations galantes. Nous quitte alors l’envie de dormir et nous entrons dans un tableau où un Seigneur Poète décrit ses rêves, pleurs, désespoirs, tendresses, chimères charmantes et charmées qui nous égarent là où est le bonheur... peut-être ? Faisons-nous oiseaux, allons au bois, et tenons-nous la main comme à la sortie d’un bal, phrasons ensemble sentiments, doutes et passion dans une gravure paisible : la lecture d’une cascade de mots rafraichissant nos trilles, les Stances de Micaël OGNIBENE...

 

Véronique SAUGER

 

20€ compris dans l'adhésion

Micaël Ognibene

poésie


Fruits rouges de Gaëtan Parisi
Fruits rouges de Gaëtan Parisi

« J’ai avancé des images
Sur l’échiquier de la vie
J’ai soufflé des messages
Dans le tunnel de mes envies
J’ai espéré
J’ai attendu
Je me suis accommodé de toutes les souffrances
Pour te joindre
Te rejoindre
Vaincre ces turpitudes aliénées
Que la passion inflige » (Extrait)

 


L’accession de Gaëtan PARISI au rang de poète s’est faite tout naturellement.

Gaëtan PARISI, né en 1957 en Sicile et architecte de son métier navigant entre Bruxelles (Belgique) et Agadir (Maroc) a mis un jour le pied sur l’échiquier du coeur.
Il dialogue aujourd’hui comme nul autre entre deux mondes qui résonnent avec impressions et sentiments profonds,
mots d’ailleurs et mots du bonheur, une vision optimiste qui adore le ciel et la terre comme vision de l’Homme et de son Univers.

Ce tome 1 de son recueil Fruits rouges est autant représentatif d’orientations et de recherches philosophiques majeures que d’un amour que l’on devine clair, céleste, débordant.

Sa lumière est son propre reflet, à la fois chercheur candide et fils de prince éclairé.

C’est ainsi que crépuscule en poche, le soleil de Gaëtan PARISI ici se lève. Pleinement.

 

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Recueil de Gaëtan Parisi

poésie


Poésie
Chants d'automne / Rossignol de Micaël Ognibene

Dans ses opus poétiques – Fragments de cœur, Cœur contre cœur, Écumes et  ici Chants d’automne suivi de Rossignol - Micaël OGNIBENE présente une musicalité et une identité illustratrice marquées.

Il multiplie avec verve, comparaisons, métaphores, en particulier du corps féminin, avec des échos rythmiques qu’aucun stéréotype ne vient contrarier.

Sa thématique élégiaque de la passion pour la Femme est ici servie par son authenticité, également par un jeu emprunté à la poésie baroque qui entrelace intimement les thèmes de l'amour et ceux des saisons, de la Nature, de l'eau - élément mouvant, insaisissable - symboles de la fusion des corps et de la recherche permanente de l’éternité des émotions. L’écriture de Micaël OGNIBENE s’envole vers des sommets qui renvoient à des sentiments plus graves comme la souffrance mais aussi la ferveur, la flamme, l’ivresse, et... pour notre bonheur.

 

Véronique SAUGER

 

20€ compris dans l'adhésion

Micaël Ognibene

poésie


Poésie (Tunisie)
Ma brise de liberté de Slah Pacha (Tunisie)

« Un oiseau vole

Au-dessus d’un mur

Et d’un petit enfant

Habillé d’une chemise à fleurs

D’un pantalon court

De chaussettes bleues

Et de sandales neuves.

Regarde l’oiseau…

Le petit enfant veut savoir

Si la terre peut contenir ses rêves... »

 

 

Ce poème qui ouvre le recueil Ma brise de liberté est celui d'un Slah Pacha messager de la lutte et de l'espoir d’un avenir lumineux dans une Tunisie en pleine mutation. En réussissant au-delà des sentences et d'une belle manière à renforcer le pouvoir de l'imaginaire, ce Diplômé de l’Enseignement Supérieur en Droit Public et Sciences Politiques, né en 1943 à Kélibia (Tunisie), nous donne un bel aperçu de son talent poétique.

Simple dans la forme, Slah Pacha exploite la puissance persuasive de la narration, revenant ainsi à la source de l’espoir avec des thèmes résolument engagés.Affirmer l'idéalau nom duquel il faut encourager les hommes est la tâche immuable et délicate de ce poète inspiré par sa famille et l’univers incroyablement bleu, couleur hautement révélatrice - de Kélibia, sa ville, et de la liberté.

Véronique SAUGER

 

15€ compris dans l'adhésion

Slah Pacha

poésie monde


Grand prix de poésie 2013 - Didier Hippon
Grand prix de poésie 2013 - Didier Hippon

Issu d’une famille de trois enfants, Didier Hippon est le dernier de la fratrie.  Originaire de la commune d’Anse Bertrand en Guadeloupe, il a passé son enfance et son adolescence sur ce petit coin de paradis en s’imprégnant de chaque brin de nature et d’évasion. Ses premiers vers ont été écrits dans les couloirs du collège en jetant des pages dans le vide de son inconscience tout en conservant une certaine distance afin d’émouvoir les demoiselles…

Cherchant une petite place sur cette Terre, ou laissant une petite trace sur le papier, Didier Hippon se jette à mots perdus dans la poésie après avoir fréquenté la scène Slam… Son style d’écriture lui a valu le sobriquet de poète sombre, mais Didier assume totalement sa part de terreur et de doute. C’est en ayant une pensée pour sa chère Octèze Mimifir, sa grand-mère aux yeux bleus disparue trop tôt qu’il continue de coucher sur papier ses peines, ses joies, ses craintes et ses défis.

Son premier recueil "Comme un papier de Feuillages" a un goût d’appel à la méditation, le ciel est très présent, la réflexion se forme autour de sujets tels que la mort, la religion, l’amour, la solitude… Des sujets noirs qu’il souhaite mettre en lumière au travers de ses maux, au travers des ses mots…

 

Préface de Maïty Freeman

 

10€ compris dans l'adhésion

Didier Hippon

grand prix 2013 : poésie


Les écrits dans l'arbre de Patrick Chemin (fragments poétiques)
Les écrits dans l'arbre de Patrick Chemin (fragments poétiques)

"L’esthétique qui découle de la poésie de Patrick Chemin résonne avec une attitude devant la vie exprimée par diverses écoles poétiques du Japon. Elle n’impose rien, elle suggère, que ce soit le souffle du vent dans les branches des arbres ou alors l'immensité du silence qui nous habite... Ces écrits deviennent nécessité pour nous lecteurs, qui balançons sans angoisse entre naturel et surnaturel, et de la source au voyage tantôt objectif, tantôt subjectif...

Il semble bien que Patrick Chemin soit entré dans la plénitude de son art.

Cette écriture courte de l’essentiel nous éclairera bien au-delà du jour et de la nuit. Superbe."

Véronique Sauger

 

15€ compris dans l'adhésion

Patrick Chemin

poésie & langage


Un chardon sur la falaise de Jean-Joël Lemarchand (essais poétiques)
Un chardon sur la falaise de Jean-Joël Lemarchand (essais poétiques)

"... Tel un chardon sauvage et piquant qui pousse sur une falaise, il s’agira de se mettre à l’écart des concepts, mers et inondations et poser le pied sur la terre ferme de l'île qui surnage au milieu des océans, il s’agira d’apprécier la fragilité du verre de Verlaine, du fil qui se dessine sur le vert gazon et se tisse sur la pierre, de planter un ver en terre et d’écrire des vers sur le gazon vert où il y a des débris de laine... verte." (Extrait)

 

 

20€ compris dans l'adhésion

J. J. Lemarchand

poésie & langage

 


Rue des impassières de Jean-Joël Lemarchand (essais poétiques)
Rue des impassières de Jean-Joël Lemarchand (essais poétiques)

"Soyons attentifs à cet autrement dit, à ce petit mot bien commode ou bien mal commode, ce mot qui passe devant moi en allant à la gare où trop souvent je m’égare. Les voici, tous ces mots enfilés sur des ficelles, qui passent dans cette impasse, la rue des impassières. Ils sont dans leurs contraintes, leurs tribunaux grammaticaux, dans l’exercice du pouvoir de leur sens, mais moi, je veux faire autrement : je veux la sédition, le livre sur le livre, le son sur le sens. (...) Je veux jardiner dans le jardin des mots..." (Extrait)

20€ compris dans l'adhésion

J. J. Lemarchand

poésie & langage


Mon sang est hors de Jean Baptiste Ferran (nouvelles)
Mon sang est hors de Jean Baptiste Ferran (nouvelles)

Semblable au fluide vital et nourricier qui coule dans nos artères, l'encre est le sang des mots.

Celui de Jean-Baptiste Ferran est hors. Hors de ses veines lorsqu'il se les taille (lui-même), se reblesse pour puiser à la source. Les mots se répandent et les maux s’échappent. Les mots abreuvent et les maux se tarissent. Les mots font mal et les maux guérissent. Les mots soulagent et les maux s’apaisent.

Hors de lui aussi, rebelle, contestataire, combattant. Hors norme. Hors des sentiers battus que, promeneur aux pieds d’Hermès, Jean Baptiste Ferran foule à la seule force de son courage. De chair et de sang, ou d’encre et de papier, il dit simplement au lecteur à travers ce recueil, à travers ce miroir dans lequel chacun peut se reconnaître : « Tu m’as donné ton sang, et j’en ai fait de l’hors... »


Préface de Laurent Bettoni, écrivain

 

15€ compris dans l'adhésion

Livre de Jean-Baptiste Ferran

nouvelles, récits & langage


Écumes (poésies n°3) de Micaël Ognibene
Écumes (poésies n°3) de Micaël Ognibene

L’une des vertus incontestables de ce recueil est qu'il incite le lecteur à découvrir ce qui assouvira ses attentes...

 

Quels regards, quels rêves, quelles caresses, quels bouillonnements, nous suggère donc Micaël Ognibene en matière de... passion amoureuse, et quels qu’en soient l’objet, les voies et le destin ?

 

Caressons l’écume de ses vagues comme l’on tourne les pages de ce recueil et nous entendrons chanter ses Muses ! Elles nous apprendrons à aimer l’Amour alors que nous serons épris d’admiration pour lui, pour elles...

 

Véronique Sauger

15€ compris dans l'adhésion

  Recueil 3 de Micaël Ognibene

poésie


Hanan (poésies Maroc) de Najib Bendaoud
Hanan (poésies Maroc) de Najib Bendaoud

Chroniques romantiques et échappées amoureuses, soleil d’été et printemps des âmes, cette œuvre revendique tous les contrastes, multiplie les nuances pour extraire de ses mots amers ou tendres, maints niveaux de pertinence et de déraison passionnelle. Au lecteur d’en saisir les sens entre les lignes, les vers, et de s’imprégner des couleurs que nous offre cet auteur amoureux des mots et enthousiasmant... 

Véronique Sauger

   

10€ compris dans l'adhésion

  Poésie (Maroc) de Najib Bendaoud

poésie monde

 


Le son du kholkhal (poésies) de Ibtissem K.Bassoussi
Le son du kholkhal (poésies) de Ibtissem K.Bassoussi

Quelle vitalité dans la poésie de langue française de Ibtissem K.Bassoussi ! "J'ai juste envie d'écrire" clame-t-elle, toujours proche de l'expression spontanée de sa langue maternelle et de l'univers coloré de son pays, la Tunisie. Le son du kholkhal est la réappropriation souvent euphorique du passé de l'auteure et de ses ancêtres, une moisson de mots aux rythmes rauques et percussifs, tel le kholkhal, cette menotte devenue bijou que les femmes tunisiennes portaient à leur cheville...

 

Véronique Sauger

10€ compris dans l'adhésion

Recueil de Ibtissem K.Bassoussi

poésie


Vaines attentes de Abdelmalek Rochdi (Maroc)
Vaines attentes de Abdelmalek Rochdi (Maroc)

Avec sa poésie, Abdelmalek Rochdi combat le mensonge, brise le silence, redonne voix au coeur, fait entendre le cri des solitaires, rejette les chaines du désespoir, puis il met à nu les mécanismes de l'attente, lève le voile sur les misères morales, bref, s'insurge contre la fatalité pour enfin libérer le cours de l'espoir...

 

À lire absolument.  

 

 

Véronique Sauger

10€ compris dans l'adhésion

Recueil de Abdelmalek Rochdi

poésie


Coeur contre coeur de Micaël Ognibene (poésies)
Coeur contre coeur de Micaël Ognibene (poésies)

Rien de mieux que des vers de Micaël Ognibene lui-même pour résumer les sentiments forts et profonds qui émanent des écrits de ce recueil tout en sensualité...

"Cette eau salée désire te toucher,

Elle s’imagine sur toi, s’infiltrant,

Partout en tes pores, en ta vie,

Elle tente chaque fois, plus loin,

Elle remonte, lentement, déterminée,

Satisfaite enfin, touche tes pieds,

Les caresse de mouvements lents (...)

T’enveloppe, amplifie, remonte........"


(Extrait de La vague)

 

15€ compris dans l'adhésion

Recueil (2) de Micaël Ognibene

poésie


Fragments de coeur de Micaël Ognibene (poésies)
Fragments de coeur de Micaël Ognibene (poésies)

« Pourquoi le fantasme ne serait-il qu'un rêve pour les lectrice ou lecteur que nous sommes ? Micaël Ognibene, cet homme d'une grande pudeur incomprise, extrême et enchanteresse, nous entraine, nous incite avec les écrits de ce recueil à soulever le voile de l'impudeur...

Je me laisserai à dire pour la sensualité que la femme lui inspire : voir sans voir...

Quel plus beau message pourrait-il nous laisser de mieux que Fragments de cœur, cette ode à la femme où tout est dit et n'est pas dit, juste une invitation à nous mener au bonheur... À lire seul ou à deux, ou... à offrir dans une corbeille de mariage !

Nicole Dugher

 

15€ compris dans l'adhésion

Recueil (1) de Micaël Ognibene

poésie


Mes gribouillis de Jean Baptiste Ferran (poésies)
Mes gribouillis de Jean Baptiste Ferran (poésies)

Gribouillis : nom masculin. Barbouillage. Gribouillage. Le gribouillis témoignerait d’un état psychique à un instant donné. Le gribouillis peut être damiers, croix, vagues, séries géométriques, arrondies, carrées, pointues, labyrinthiques…

 

Le gribouillis est un exutoire nous libérant des tensions et émotions qui nous envahissent, et enfin, le gribouillis est une œuvre spontanée. Voilà qui définit bien cette écriture poétique inédite de Jean Baptiste Ferran que je vous présente ici avec ses dialogues intérieurs, convictions, défis et quêtes, pages instinctives de petits morceaux de vie.  

 

Véronique Sauger

10€ compris dans l'adhésion

Recueil de Jean Baptiste Ferran

poésie


Mes quatre saisons  de Cassandre Danton
Mes quatre saisons de Cassandre Danton

Par-delà les frontières, découle de ce recueil un miracle sans cesse renouvelé, miracle de cet espace où les saisons savent prendre les couleurs de l'amour et de l'espoir - une évidence poétique, une ronde des mots délivrée des démons, nourrie des riches métaphores plongées dans l'essence intime de son auteure, Cassandre Danton...


Mes quatre saisons a été lauréat (2011) de l'événement Une saison en ville.


Véronique Sauger

 

10€ compris dans l'adhésion

Recueil de Cassandre Danton

poésie


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.